Approche

Nous utilisons trois approches: la modélisation, des expériences en mer, et des sessions de formation/ateliers.

  1. Modélisation des pollutions d’hydrocarbures et des barrières

    Une approche de modélisation à haute résolution a été utilisée comprenant:

    • Un modèle hydrodynamique 3D (MOHID)
    • Un modèle de dispersion de polluant (MOHID)
    • Un modèle de vagues (WW3)
    • Un modèle des barrières flottantes utilisées en zone côtière en éléments finis a 3D (BAR3D)
    • Une interface Open-MI pour lier les modèles ci-dessus

     
    L’originalité de cette approche consiste en l’utilisation d’un modèle hydrodynamique à fine échelle spatiale (100m) pour forcer une barrière 3D sous des conditions réalistes. Ce système de modélisation pourrait être utilisé par des acteurs locaux pour sélectionner efficacement des positions des barrages.

  2. Déploiement de barrages en mer

    La modélisation nous permet de tester plusieurs scenarios numériques, qui seront enrichis par des expériences in situ. Dans le cadre du projet ISDAMP, trois tests en mer sont prévus aux alentours de:

    • Lisbonne
    • Falmouth (Cornwall, UK)
    • La Rochelle – Rochefort

     
    Ces expériences à l’échelle locale permettront de mieux évaluer les contraintes pratiques liées au déploiement des barrages anti-pollution.

  3. Formations et ateliers

  4. Au cours du projet, des ateliers seront proposés. Ils seront annoncés dans la rubrique Evènements.